Dactylorhiza

Dactylorhiza incarnata

 

›Surnommé Orchis incarnat

›Habitat en ESEM :

sols calcaires à neutres
bas marais, prairies humides non amendées

›Plante : 15 à 80 cm
›Feuilles : non maculées, dressées, à sommet cucullé, les plus grandes peuvent dépasser l’inflorescence
Inflorescence : dense, à petites fleurs rose ou violacé clair
Bractées : longues et larges
Labelle : orné d’un dessin en forme de boucle entourant des points ou des lignes
Eperon : robuste, plus court que l’ovaire
Floraison : mai à juin

›Statut régional :

- une des espèces les plus menacées en ESEM
- régression due aux amendements et à l’introgression (hybridation) de D. majalis
- 2 ou 3 stations

 

 

Dactylorhiza fuchsii

 

›Surnommé Orchis de Fuchs

›Habitat en ESEM :

sols calcaires
sur pelouses sèches, en sous-bois secs ou frais, dans zones plus humides, bords des fossés, prairies fraîches, etc.

 

›Plante : 20 à 50 cm
›Feuilles : oblongues à lancéolées, généralement maculées
Inflorescence : assez dense, de 15 à 50 (80) fleurs rose pâle (blanc à rose plus foncé)
Labelle : profondément trilobé, plan, parcouru de fines lignes purpurines au milieu, lobe médian plus long que les latéraux
Sépales latéraux : étalés
Eperon : +/- aussi long que l’ovaire, droit
Floraison : juin – juillet

Statut régional :

- +/- bien répandu en Calestienne
- pas directement menacé

 

 

Dactylorhiza maculata

›Surnommé Orchis tacheté

›Habitat en ESEM :

endroits hygrophiles et acides
prairies humides, bas des pentes, fonds humides

 

›Très semblable au Dactylorhiza fuchsii dont il serait dérivé par doublement chromosomique
Plante : 25 – 60 cm
Feuilles : généralement maculées, l’inférieure à un sommet +/- aigu (obtus chez D. fuchsii)
Inflorescence : épi dense de 20 à 50 fleurs blanches ou rose à violacé pâle
Labelle : peu trilobé, lobe médian souvent plus petit que les lobes latéraux, lignes purpurins sur l’ensemble du labelle
Eperon : presque aussi long que l’ovaire, incurvé vers le bas
Floraison : (mai) juin – juillet

›Statut régional :

- relativement répandu surtout dans la partie ardennaise de l’ESEM
- Il existe des individus dont les fleurs sont blanches

 

 

Dactylorhiza majalis

›Surnommé Orchis à larges feuilles, Orchis de mai

›Habitat en ESEM :

prairies marécageuses ou fraiches, non amendées, plutôt alcalines
fossés, marais

 

›Plante : 15 à 45 cm, trapue, robuste
Feuilles : lancéolées à ovales, souvent maculées, très étalées
Inflorescence : épi dense de 10 à 30 fleurs pourpre violacé foncé, rarement plus pâles.
Labelle : plus clair à la base, avec de fines lignes purpurines, profondément trilobé à lobes dentés à denticulés, à lobes latéraux légèrement rejetés en arrière
Sépales latéraux : dressés
Eperon : plus court que l’ovaire, incurvé vers le bas
Floraison : mai – juin

›Statut régional:

- Bien répandu en ESEM
- Surtout en Calestienne
- En régression à certains endroits (amendements, assèchement, boisement, etc.)

 

 

Dactylorhiza praetermissa

 

Surnommé Orchis négligé

›Habitat en ESEM :

sols alcalins ou neutres, humides à secs
dépressions marécageuses, prairies humides

 

›Plante : 30 à 70 cm
›Feuilles : rarement maculées, non cucullées, les plus grandes n’atteignent pas la base de l’inflorescence
Inflorescence : épi dense de 20 à 80 fleurs plus grandes que D. incarnata rose pâle à purpurines
Labelle : étalé, faiblement trilobé, à bords plutôt réfléchis vers l’avant, avec de fines ponctuations ou courtes lignes purpurines
Eperon : épais, plus court que l’ovaire, dirigé vers le bas
Floraison : juin à juillet

›Statut régional :

- Très rare en Wallonie
- Quelques rares stations en ESEM (sous-espèce praetermissa avec un labelle plus large que long et une coloration moins intense)

 

Back to Top