Aerangis

Reichenbach  f. 1865

  

Une soixantaine d’espèces originaires d’Afrique tropicale, de Madagascar et pour 3 espèces, des Comores, ainsi qu’une espèce native du Sri Lanka (Aerangis hologlottis).

Le nom est dérivé du grec « aêr » pour air et « aggeion » pour vase, récipient. Il fait probablement allusion au long éperon de certaines espèces.

Les Aerangis sont épiphytes, parfois lithophytes. Ils poussent dans les forêts humides de basse altitude jusque plus de 1500 m.

Le parfum des Aerangis est intense la nuit.

 

Conditions générales de culture :

Suivant leur habitat, ils se cultivent en serre chaude ou tempérée.
           jour : 18°c/28°c
           nuit : 14°c/17°c
           écart de températures jour-nuit de 4 à 6°c
Bonne hygrométrie
Situation ombragée
Arrosages réguliers toute l’année car ils ne possèdent pas d’organes de réserve
Ils préfèrent être cultivés sur plaque.
On peut les cultiver en pot dans un substrat bien aéré à base d’écorces de pin.
Ils ne demandent presque pas de fertilisation, surtout les espèces miniatures que l’on cultive montées.

 

Aerangis articulata

 (Reichenbach f.) Schlechter 1914

Epiphyte originaire de Madagascar et des îles Comores.
Il pousse dans les forêts humides entre 0 et 1400 m d’altitude.

La floraison est parfumée (jasmin) et dure 3 à 4 semaines.

Culture :

Serre tempérée ou chaude
           jour : 18°c / 30°c
           nuit : 13°c / 16°c
Culture en pot dans  un substrat pour épiphytes ou monté sur écorce avec un peu de sphaigne
Mi-ombre
Arrosages réguliers toute l’année, plus abondants en été.85

 

Aerangis biloba

 (Lindley) Schlechter 1915

  

  

Décrit pour la première fois par John Lindley comme Angraecum bilobum.

Cette espèce est originaire d'Afrique centrale où elle pousse dans les forêts tropicales claires, les régions boisées et les plantations de cacaoyers.
On la retrouve jusque 700 m d'altitude.
Dans son milieu naturel, les floraisons (parfumées) ont lieu au printemps. Chez nous, la plante fleurit surtout en novembre et décembre.

Culture :

Serre tempérée ou chaude
Culture en pot ou en panier avec un substrat classique fin et bien drainé ou monté sur écorce avec un peu de sphaigne
Il apprécie l'ombre claire ou le soleil tamisé.
Côté hygrométrie, il se plait avec une humidité de 60% ou plus.
On l'arrose afin de maintenir le substrat humide en permanence (mais pas détrempé) afin d'éviter le dessèchement des racines.
Culture facile

Ethnobotanique : feuilles utilisées au Gabon comme émétique ; les racines aériennes servaient de cordage de guitare.

 

 

Aerangis citrata

Thouars) Schlechter 1914

 

Originaire  de Madagascar où il vit en épiphyte dans les forêts chaudes depuis le niveau de la mer jusqu’à 1400 m d’altitude, à la mi-ombre.

Parfumé la nuit (parfum de citron).

 

Culture :

Serre tempérée à chaude
Ombre claire ou soleil tamisé
Bonne hygrométrie et bonne ventilation
Culture en pot dans un substrat fin et bien drainé
Arroser modérément en hiver

 

Aerangis fastuosa

Reichenbach f.)  Schlechter 1914

  

 

Epiphyte miniature au parfum de tubéreuse, originaire de l’est de Madagascar où il vit dans les forêts humides entre 1000 et 1500 m d’altitude.

Les fleurs (très parfumées) sont portées par de très courtes inflorescences ; ce qui leur donne un aspect de bouquet.

 

 

Culture :

Serre tempérée avec un minimum hivernal de 13°c
Ombre légère
En pot dans un substrat de fine granulométrie ou sur plaque
Bonne humidité ambiante, surtout si culture sur plaque
Arrosages réguliers afin de maintenir le substrat légèrement humide
Ne rempoter que si nécessaire (substrat décomposé) car les racines sont très fragiles

 

Aerangis mooreana

(Rolfe ex Sander) P.J.Cribb & J.Stewart 1983

 

 

C'est un Aerangis originaire des îles Comores et de Madagascar où il pousse dans les forêts tropicales depuis le niveau de la mer jusqu'à  600 m d'altitude.

Culture :

Serre tempérée à chaude
Bonne hygrométrie
Arrosages réguliers toute l’année qui peuvent être légèrement réduits en hiver

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top